YLoveBigCats.com

Computer recognizes tigers

Les tigres ont de formes de rayures qui sont aussi uniques que nos empreintes digitales. La plupart des experts reconnaissent les individus sur la base d’un examen prolongé, d’années d’expérience et de l’observation des rayures des flancs de l’animal. Tout va bien quand vous parlez de quelques individus, mais il y a des centaines de tigres à suivre dans la jungle. Et cela devient alors beaucoup plus fatigant.

Comme toujours dans le cas où une activité humaine est vraiment difficile et inefficace, on peut appeler l’informatique à l’aide. Voici le logiciel conçu par Lex Hilby du Conservation Research. Ullas Karanth de la Wildlife Conservation Society a testé le programme de Hilby avec des photos de tigres prises dans les réserves de Nagarhole et Bandipur en Inde. Pendant plus de vingt ans, son équipe à identifié entre 264 et 298 tigres en comparant soigneusement les images et ils ont pu conclure que le logiciel a un taux de réussite de 95% quand il s’agit d’identifier un animal.

Mais le programme n’est pas seulement utilisé sur des images prises par des pièges à photos, il est aussi mis en oeuvre pour retrouver la trace de peaux de tigres qui ont été vendues par des braconniers.

Image recognition for tiger stripes

Image recognition for tiger stripes

Le logiciel est téléchargeable gratuitement.

Other similar articles:

Comments Feed feed of the comments.

3 Responses to “Computer recognizes tigers”

  1. Tambako Says:

    C’est sympa comme idée. Moi je reconnais plutôt les tigres aux motifs sur leurs visages, ou même les taches sur leur nez.

    Pourquoi l’article n’a-t-il pas été traduit en anglais?

  2. Yves Roumazeilles Says:

    L’article a été traduit en anglais, bien sûr. Tu pourras le retrouver sur http://ylovebigcats.com/en/2009/04/03/computer-recognizes-tigers/

  3. Yves Roumazeilles Says:

    En fait, je pense que c’est ce que font la plupart des amateurs et des pros – quand ils peuvent voir de près l’animal. Mais pour lorsqu’il s’agit de photos prises à partir d’un piège photographique, il est rare de disposer de la face de l’animal. Les flancs sont plus souvent visibles (et plus grands).

    Mais l’idée reste bien la même.


http://www.ylovebigcats.com/

Copyright (c) 2008-2016 - Yves Roumazeilles (all rights reserved)

Latest update: 23-nov-15

Google.com
YLoveBigCats.com
YLoveBigCats.com